MANGER

 

Manger dehors en NZ peut s'avérer cher et décevant si on s'attend à un service et menu brasserie. 

Un peu partout sur la route, les classiques boui-boui de fish and chips sont plutôt bons, demander aux locaux pour leur adresse préférée. 

Les classiques butter chicken indien sont plutôt réussis aussi.

Il y a une glacière dans le van. En plein été, s’arrêter dans un camping avec cuisine et frigo permet de prolonger la vie de la viande et des légumes, congeler les blocs de glace et une bouteille d’eau pour garder frais. Les stations essence vendent trop souvent des trop gros sacs de glace pour la glacière. Les ruisseaux sont bien frais, mais ceux qui sont après les élevages de vache ou moutons peuvent être pollués, éviter d’y laisser des bouteilles d’eau et de boire par la suite au goulot… surtout s’il y a trop d’algues longues sur les roches dans l’eau.

Il y a quelques marchés les weekends dans les plus grandes villes.

Les supermarchés les plus fréquents sont New World (kiwi), Countdown (Australien), Pak N Save(?). choix de legumes, viande, poisson,…

Dans les plus petites villes, il y a les classiques Dairy Market, souvent rien de frais, plutôt du sous-vide, surgelé, conserves… pas vraiment de choix.

Sur les petites routes, ne pas hésiter à s’arrêter aux maisons qui ont des écriteaux “Veggies”, “Fruits”… souvent du jardin. S’il n’y a personne, laisser la somme indiquée dans la boite disponible.

Ne pas hésiter à s’arrêter dans une butchery sur la route pour la viande, grillades du soir, qui ne tiendrait pas la route dans la glacière.

Découvrir le lait de coco en poudre pour ses céréales, le lait frais ne fait pas long feu dans un van foncé en plein été.

DORMIR

 

+FREE CAMPS - gratuits. Parfois proches de toilettes publiques, rarement des douches, mais possibilité d’aller dans une piscine pas loin, un club de surf, un club de vélo et de payer sa douche entre 1 et 4$, prévoir des pièces de 1, 2$ et 50cents. Ma technique était de débarquer sûre de moi, en short avec ma serviette autour du cou et mon savon et de demander s’il y a moyen de prendre une douche, et dire “I’m happy to pay”. J’ai toujours eu le droit d’être propre. De demander, les jours de pluie, au i site ou est le douche chaude la plus proche, “I’m happy to pay”

Le long des plages de surf, il y a souvent des douches froides gratuites (écoulement eau sale), sinon il y a des ruisseaux un peu partout (éviter les savons). S’arrêter dans les points de vidange de camping car, pour faire la grosse vaisselle. rarement des poubelles. Emporter ses déchets et les jeter dans des poubelles publiques de la prochaine ville. Ca peut dépanner dans des zones touristiques assez chères. S’il n’y a pas de vans garés proches, peut-être éviter de rester la nuit.

=>Attention, certains free camp sont uniquement destinés aux vans self-contained. Le nôtre ne l’est pas. Possibilité de se réveiller le matin avec une amende de 200$ pour un van normal dans un emplacement réservé self-contained. Bien lire les écriteaux, regarder les vans garés autour, parler…

 

+DOC CAMPSITE (Department Of Conservation) - petit budget (basic : gratuit, standard : 6$ ou scenic : 10$, pas de visa, mais payable en cash à mettre dans une enveloppe et dans une boite à l’arrivée, parfois un ranger passe lorsqu’il n’y a pas d’enveloppes), souvent toilettes sèches, point d’eau (souvent preferable de faire bouillir car eau de pluie - lire les écriteaux), parfois feu de camp possible (lire les écriteaux), certains ont un abri pour cuisiner, une cuisine (non équipée (parfois gazinière, rarement des gamelles…), parfois des flush toilets (chasse d’eau), parfois des robinets d’eau potable.. Rarement des poubelles. Emporter ses déchets et les jeter dans des poubelles publiques de la prochaine ville.

Ils sont souvent dans des parcs régionaux ou autres, isolés dans la nature, les kiwis aiment y aller même en famille. Mes plus belles nuits en NZ… avec de belles rencontres avec des kiwi humbles. Des bons plans parfois moins touristiques, souvent gratuits, des occasions futures de dormir dans un backyard chez eux plus tard dans le voyage…

 

+BACKPACKERS - budget moyen, dortoirs parfois mixtes, cuisine équipée partagée (ustensiles, assiettes, couverts, gamelles, épices basiques, frigo), toilettes et douche communes. Laveuses / sécheuses (payantes).

Il y en a un peu partout, remplis de touristes, souvent très jeunes. Sympa pour les rencontres avec d’autres touristes, échanger des bons plans de touristes, trouver des compagnons de rando pour le lendemain. Poubelles dispos.

 

+CAMPINGS, à sélectionner par confort ou nécessité (douches, cuisine couverte en temps de pluie, laveuse / sécheuse…). Les prix sont variés selon la zone et la période touristique, ils proposent des emplacements tente, van, parfois cabines, parfois même unités autonomes,…

-option tente, van, cabines : cuisine partagée, toilettes et douche communes. Entre 10 et 70$

-option unités autonome: douche et toilettes privées. Plutôt autour de 100 à 170$.

Poubelles dispo.

 

+LODGE & HUT - en début ou le long de tracks, souvent doivent être réservés par internet, payable par tickets achetés à l’avance dans un centre du DOC. Pas de poubelles. Emporter ses déchets et les jeter dans des poubelles publiques de la prochaine ville. Entre 15 et 300$ la nuit, parfois par personne, parfois par hut…

LOCATION VEHICULE

https://www.shareacamper.co.nz
On a testé à 4 adultes, plus grand choix de prix. Ce sont des particuliers qui louent leur camper lorsqu’ils ne s’en servent pas. Le strict minimum souvent, mais très confort tout ce dont on avait besoin en période de plutôt beau temps.

Les plus répandus sur les routes sont:

https://www.jucy.co.nz
Les plus répandus. Surtout loué par des couples, ils se manoeuvrent et se garent plus facilement, n’importe où ou presque. Ils ont aussi le plus de taux d’accidents parce qu’ils prennent très mal le vent fort de côté. On a testé à trois. Plutôt cher pour des courts séjours, pas trop d’espace à l’intérieur une fois les lits tirés. Obligé d'être relié à une prise électrique (et donc camping payant) pour faire tourner le chauffage pour se réchauffer les nuits froides.

Différentes tailles en location:

http://www.maui-rentals.com/nz/en/motorhome-hire
https://www.apollocamper.co.nz
http://www.britz.co.nz
http://kiwicampers.co.nz
https://www.tuicampers.co.nz
https://www.wendekreisen.co.nz
https://www.freedomcampers.co.nz
https://www.happycampers.co.nz

https://www.abuzzy.co.nz
https://www.budgetcampers.co.nz

Apparemment il y a ceux-là aussi… je n’en ai jamais repéré, peut-être de moins gros logos…?
https://www.rankers.co.nz/tags/motorhomes-campervans-rv
http://compasscampers.co.nz
https://hittheroad.rentals/nz/campervan/review/discover-nz-motorhome-rentals
http://www.discovery-motorhomes.co.nz
https://www.newzealandcampervanhire.co.nz

Et puis les classiques, surtout pour des couples…
https://www.spaceshipsrentals.co.nz/
Plutôt des Toyota Estima aménagés, donc pour voyager en couple, sans enfant

http://www.wickedcampers.co.nz
Companie australienne, van aménagés de petite taille (“people mover” comme ils disent ici). Pour les jeunes fous insouciants, plutôt couple sans enfant, par toujours écolo

UTILE

UTILE  (ce qui a été utile dans notre petit van)

- Bien penser à éteindre les phares avant de couper le moteur. La batterie ne tient pas longtemps les phares allumés. C'est un peu la galère de jumpstarter une automatique, (surtout quand la batterie est sous le lit !!, à l'arrière du siège conducteur, et qu' Il faut vider / réorganiser quasiment tout le van pour le redémarrer).

- Garder des pièces de 1$, 2$, 50cents pour les douches, les laveuses/secheuses et les DoC campsites qui ne rendent pas la monnaie. En cherchant bien, il y a des douches chaudes un peu partout dans les grandes agglomérations, les piscines, les spa, les clubs de vélo, les centres de sport... Il est facile de demander à se doucher. Je débarquais en short avec ma serviette sur l'épaule et un petit sac en toile sur l'autre épaule avec savon et brosse à cheveux et je demandais s'il y avait possibilité de se doucher, en ajoutant "I'm happy to pay". Ça va du gratuit à max 3.50$. Du coup, je restais parfois dans des freecamps en bord de mer ou dans la forêt.

- Prévoir 2 changes de maillot de bain. Les maillots sèchent mieux à l'intérieur en journée. Utiliser le cordage prévu et déplier la bâche sur le lit/sac pour éviter de mouiller le lit et les affaires. 

-Prévoir une paire de sandales pour se baigner, les roches dans la mer ou les cours d'eau ne sont pas toujours bien polies, et pour ma part, je n'ai pas des "island feet", les pieds bien cornus à force de marcher pieds nus tout le temps, comme les kiwis. Ça a l'avantage (à l'inverse des tongues) de ne pas partir avec le fort courant.

-Si vous avez de bonnes lampes frontales, prenez-les. On en a, mais pas de pro, ça suffit pour aller aux toilettes la nuit (pas d'électricité dans les freecamp) et retrouver son van au retour (de couleur noire / bleu très foncé), faire la popote à la nuit tombée et lire un peu dans le van sans pomper la batterie (qui est une petite chochotte). Ce ne sont pas des lampes de grande randonnée ou d'exploration de grotte (pas vraiment de longue portée). J'ai eu de la chance de me joindre à des groupes avec de bonnes lampes pour ça.

- Ne pas laisser les serviettes dehors la nuit (surtout au Nord), au lieu de sécher, elles absorbent l'humidité. Les accrocher dans le van sur les cordages prévus. 

- Ne pas laisser les ordures dans un sac à l’extérieur de la voiture la nuit. Les opossums éventrent tout.

- Par temps froid ou de pluie, j'ai trouvé plus sympa de m'arrêter quelque part où il y avait une cuisine fermée, plutôt que de cuisiner à l'arrière du van.

-Par temps froid, en laissant les portes fermées le plus possible, on garde la chaleur du moteur un peu plus longtemps (sous le lit à l'avant)

- Par jour de tempête, éviter un endroit à découvert, surtout en bord de mer ou lac,  où le vent et la pluie frapperont le van de plein fouet. La pluie fait beaucoup de bruit sur la tôle et les fenêtres, le vent remue le van... on se réveille le matin bien fatigué. Pas sympa pour la route à faire la journée suivante.

- Pour garder l'habitacle propre et sec par temps de pluie, entrer par l'avant, enlever les chaussures et les vêtements mouillés, les laisser à l'avant et se glisser sec à l'arrière. Dans le cas d'une envie pressante en milieu de nuit, glisser à l'avant enfiler les vêtements mouillés et les chaussures et sortir par l'avant. Côté passager de préférence (pour éviter les bleus en se cognant au volant).

- La nuit, verrouiller les portes en fermant par le bouton sur la portière conducteur. Toujours être prêt à partir si besoin (garder le siège conducteur dégagé, rentrer les bâches, tentures,...) lorsqu'on a décidé de passer la nuit en free camp. C'est toujours un plus de ne pas avoir à manoeuvrer beaucoup pour s'en aller, surtout s'il n'y a pas beaucoup de vans à côté. Souvent, les jeunes des environs n'ont pas grand chose pour s'amuser et font des "donuts" les weekends et jours de fête partout où ils peuvent, et les free camp sont parfaits pour ça lorsque ce sont des parkings. Aux abords de Auckland, il y a pas mal de cas de personnes sous emprise de meth, et contrairement à la beuh, ça les rends plutôt incohérents et violents. Ne jamais ouvrir la nuit à un inconnu (ou bien y réfléchir et étudier la situation avant)

- Dans les zones de moustiques ou de sandflies (moucherons ou mouches noires qui ne piquent (mangent) que les humains, ça démange comme pas possible pendant des jours, parfois la démangeaison réapparait une semaine après s'être calmé), utiliser le petit réchaud portatif plutôt que la gazière et sa bouteille de gaz et éviter ainsi de laisser le coffre du van ouvert. Eteindre sa lampe avant de rentrer dans le van pour éviter que tout ce bazar ne s'engouffre avec soi.

 

ESSENCE

Pour être safe, faire le plein dés qu’on arrive à la moitié de la jauge, guetter les panneaux qui préviennent qu’il n’y a pas de station avant 100km…

Remplir les reserves d’eau potable et moins potable. Utiliser la moins potable pour être bouillie (thé, café,…), rincer les gamelles, se laver les mains, ...

 

LES APPLIS a télécharger sur son téléphone:

- Wikicamp

- Campermate (indique aussi les toilettes publiques, les douches chaudes et froides - lire les commentaires pour éviter les douches communes, et oui il y en a parfois...), bien utiliser les filtres pour ne pas voir les camps pour self-contained quand on ne voyage pas en self-contained, bien lire les commentaires, choisir selon ses besoins (laveuse/sécheuse, cuisine, douche chaude,... ), se faire une idée du prix, les endroits à éviter le weekend si on peut se le permettre...

 

 

ILE DU NORD

Voilà un circuit possible. J'ai noté les endroits qui m'ont plus, les campements que j'ai trouvé sympas, les détours et attractions que je n'ai pas pu / voulu faire. Evidemment, les choix ont été fait selon le temps, la météo, les rencontres, les envies,... 

Il y a tellement de possibilités!

 

- Wellington -Te Papa Museum, gratuit, expos permanentes et temporaires, introduction de culture Maori, beaucoup à lire mais ça vaut la peine, videos,… faune et flore, les settlers… un musée qui vaut son nom. Vous croiserez beaucoup de “musées” sur la route, mais c’est bien loin des musées de Paris.

=> Nuit à Mount Holsworth Campsite, près de Masterton, nombreuses walks et circuits possibles, magnifique forêt.

=> Nuit possible aussi à Eketahuna Camping Ground, entre Masterton et Pahiatua. (douche chaude bien grande et cuisine équipée de gamelles et plein de choses)

- Napier - Ville Art déco en bord de mer, 10$ l’entrée du Spa en bord de mer, sympa un soir de pluie, l’eau bien chaude, la tête un peu sous la pluie, free camp juste a coté, mais en passe de devenir self-contained only apparemment. Douche 3,50 sans le Spa.

Région de fruits, c’est une bonne idée de faire le plein de fruits sur la route à une des nombreuses “cabanes à fruits”.

- Taupo - Lac aussi grand que Hong Kong, vue sur le volcan Tongariro, chutes d’eau bleues magnifiques Huka Falls, quelques lieus de baignade possibles dans des cours d’eau chaudes, demander au locaux, sinon il y a le parc geothermal, c’est gratuit, mais il faut y aller tôt parce que la source et le ruisseau sont assez petits.

=> Nuit à Reids Farm Reserve, douche chaude au SuperLoo à côté du i-site de Taupo.

Possibilité de descendre vers Turangi et faire le Tongariro crossing en se levant tôt.

- Rotorua - activités géothermales (j’ai fait Waiotapu à 30km de Rotorua à 38$, incluant Champagne Pool, Lady Knox Geyser, Mud Pools…), villages maori, forets de bois rouge, … 

Attention, beaucoup de vols autour de Rotorua, (parking de kerozene creek), ne pas laisser d’objets de valeur dans le van 

=> 2 Nuits au DoC de Lake Okareka le temps de faire Rotorua et les alentours, comme les Magnifique Blue Springs, baignade bien fraiche mais magnifique. Je me suis changée à la sauvage sur place, avant et après, les kiwis font la marche de retour en maillot et sèchent au vent. Il y a 2 parkings pour cette marche, la meilleure option j'ai trouvé est celle via Leslie Road carpark.

- Tauranga - pays du kiwi (le fruit), Mt Manganui, McLaren Falls Camp à une dizaine de km, 10$ avec douches chaude. Moutons libres de circuler, lapins pareils, possibilité de se balader la nuit voir des glow worms non pas de grotte mais de a flanc de roche, dans l’humidité et la pénombre. Même espèce que ceux trouvés dans les grottes, on les trouve uniquement en NZ. Il y a un coté aventurier à se balader la nuit sur un chemin inconnu, à chercher les glowworms le long du ruisseau, jusqu’à la cascade… d’éteindre sa lampe et de les voir briller petit a petit plus fort, de se croire dans un univers de film fantastique.

Possibilité d’aller jusque Whakatane. Une partie de route est payante, pas de péage, ni de stop. Ils scannent les plaques d’immatriculation, il faut s’arrêter dans certaines stations essences pour payer avant d’emprunter la route ou dans les 7 jours après l’avoir empruntée (ou juste s'Assurer que l'on a bien tout payé ce que l'on avait à payer).

=> Nuit à McLaren Falls Camping

- Coromandel - toute la péninsule - walk jusqu’à Cathedral Cove, Hot Water Beach (a marée basse uniquement pour patauger dans de l'eau parfois super chaude!!). Il y a de superbes DOC scenic le long d’une longue route de gravier, mais pas de ravitaillement possible après Coromandel (la ville). Attention, les deux routes longeant la côte Est et la côte Ouest ne se rejoignent pas a la pointe de la péninsule. Je déconseille fortement les campements du DOC dans le Coromandel Range (la forêt plus au centre), le long de Kaueranga River, à moins de vouloir découvrir les joies de passer ses prochaines nuits interrompues par des souris goûtant à tout dans le van (plastique et fils compris), faisant la fête toutes les heures…

=> Nuit à Auntie Dawns Place à Hot Water Beach (demander gentiment s’il y a une place dans le backyard pour un petit van pour 10$, prendre le chemin de derrière pour aller à Hot Water Beach, tester la douche extérieure en rentrant)

=> Nuit à Port Jackson DoC scenic

- Thames, pour ravitaillement si besoin

- Auckland - les campings peuvent être chers pour leur service, bien lire les commentaires sur les applis, quelques vols ciblés de vans et d’effets perso dans les vans, surtout appareils photos, ordis, matos de camping… ce qui se revend bien… Bien fermer le van la nuit, il y a pas mal de meth addicts dans les environs d'Auckland, ils ne réagissent pas normalement, ne pas sortir du van la nuit si quelqu'un frappe à la vitre.

A savoir : Deux autres autoroutes payantes sont autour d’Auckland. 

=> Nuits à Pinewoods Motor Park à Red Beach pendant la tempête

- Waipu Caves (visite libre, glow worms au bout en suivant la rivière - prévoir les sandales pour marcher dans l'eau fraiche de la grotte, la dernière salle est très belle avec tous les glowworms) | Whangerei, les chutes,...

=> Nuit à Wooleys Bay, les dunes pour séparation avec la mer, un bain du matin bourré d’algues des nuits agitées de la tempête 2 jours plus tôt, préparer la douche solaire pour le rinçage!

- Dargaville, Kai Iwi Lakes 

=> Nuit à Kai Iwi Lakes. Taharoa Domain Campground (Pine Beach). Une baignade dans le lac vaut la peine, près de la plateforme flottante, après une petite marche dans le sable blanc et l’eau aux chevilles, assez rapidement on passe à l’eau aux hanches, taille… et puis tout d’un coup, pouf… on n’a plus pied!! La ligne bleue profond est assez remarquable... Penser au ravitaillement en ville avant d'aller au camping, où ils ne vendent que des gros sacs de glaçons.

Une petite visite à Tane Mahuta, Giant Kauri Tree, le prince de la forêt, sur la route vers Rawene, pour prendre le petit ferry d’Hokianga.

=> Nuit à Rawene Holiday Park. (Pas mal de moustiques lorsque j'y étais, alors je me suis enfermée très tôt dans le van). Attention à ne pas partir les derniers, j'ai du me faire pousser pour sortir de mon spot. Certains spots sont très étriqués et le matin, l'herbe mouillée, traction avant,...c'est beaucoup demander à CloCLo (le van, qui ressemble un peu à un cloporte)

- Faire un tour sur 90 mile beach, de préférence à pied, car il est très fréquent d’embourber les véhicules, irrécupérables à la marée montante!! 

- Ne pas oublier de faire le plein à Awanui, dernière station avant d’aller plus haut dans le Northland, je n’ai jamais trouvé la station indiquée à Pukenui ou à Waitiki Landing.

=> Nuit au Doc Tapotupotu, baignade au ruisseau ou dans la mer

- Cape Reinga - Tasman Sea meets South Pacific Ocean. Faire la ballade près du Cap, saluer les esprits qui sont passés par là.

=> Nuit à Maïtaï Bay Campsite. Une belle baie protégée pour de belles baignades. Douches froides. Ne pas se garer trop près des toilettes sèches, ça sent un peu quand le vent porte…

- Russel, Kerikeri (faire un tour dans les toilettes de Hundertwasser), Paihia - Bay of Islands- J’avais dormi chez l’habitant, fait la cuisine, du bateau, du nettoyage… et profité de la mer, la piscine, les quads sur la propriété….

=> Nuit @The Cowshed, prés de Kaikohe rien de très attirant en soi, le simple minimum.

=> Nuit à Pahi Beach Motor Camp, propre, agréable, pour se poser pour faire une machine

- Musee du Kauri à Matakohe sur cette pratique qui m’était inconnue des gum trees….

- Walk dans Waitakere Rangers Regional Parkland, Fairy Falls,…

- Karekare Beach, Piha Beach, plages de sable noir, lieu de tournage de La leçon de piano, de Jane Campion. J’ai passé la nuit dans le driveway de quelqu’un à Karekare… 

=> Nuit à Ambury Regional Park, un peu inhabituel pour payer par telephone, recevoir le code du cadenas…

- Hamilton. Les jardins sont à voir.

=> Nuit à Glenview Club, un seul toilette avec douche. => Busy le matin.

- Raglan, s'il fait beau

- Possibilité de visiter les Waitomo Caves

=> Whitebait Inn Motor Camp. , Payer au resto avant de passer la nuit. Manger du whitebait au même resto.

- Superbe ballade à marée basse pour voir les “3 sisters", près de Tongaporutu. Pas besoin de faire toute la Whitecliff walk (5 à 7 heures) pour les voir, à condition de commencer la marche à marée basse à Tongaporutu. Une bonne heure suffit, 2 pour les photos et la baignade, ... *Edit*: il y a eu un éboulement, enfin l'éléphant n'est plus....il a perdu sa trompe...

=> Tongaporutu free camp, ok pour non self contained sur les spots un peu avant le parking, sur la droite. Pas de douche, long drop.

- New Plymouth, Te Rewa Rewa Bridge, camping gratuit (à l’époque ok pour non self-contained) au bout de la route, surfer spot, douche froide extérieure gratuite. Ballade le long de la plage à surfer jusque la ville possible. J’ai préféré conduire jusqu’à Paritutu Rock. Pour une ballade au Mont Taranaki (plusieurs ballades possibles) conduire de New Plymouth jusqu’à Egmont village, puis prendre vers Taranaki, se garer au i site.

Si le temps est beau, emprunter l’autoroute des surfeurs pour aller vers Wanganui

Petit boucher de qualité et vraiment sympa à Patea.

=> Nuit à Waverley Beach Camp ou Waiinu Beach Camp

Beaucoup de plages et des estuaires sur lesquelles se balader et observer les nombreux oiseaux…

Possibilité de passer une nuit sur Kapiti Island, un sanctuaire pour oiseaux, de nombreuses espèces y cohabitent, certaines quasiment impossible à voir ailleurs en liberté. Un jour de chance, et vous verrez peut-être des kiwis en liberté la nuit, assez proches des cabines ou vous dormirez. Ils sont assez timides, alors il est possible que vous ne fassiez que les entendre dans la vallée, plus ou moins proches.

 

ILE DU SUD

- Picton - Queen Charlotte Track dans les Marlborough sounds. Très beau lorsque le ciel est dégagé.

- Nelson. Région de vin. Je me suis posée à Nelson 2 nuits pour faire une walk (Dun Mountain Wakway), mais c’est possible d’écourter à Nelson pour profiter un jour de plus à Abel Tasman (je recommande)

- Motueka, ravitaillement eau et produits frais pour Abel Tasman

- Marahau - Abel Tasman National Park. Lionceaux de mer, mer bleue, sable blanc. Ca vaut la peine de passer plusieurs nuits pour toutes les activités possibles.

Vous pouvez vous poser à Marahau, il y a un backpacker qui s’appelle The Barn qui est à l’entrée de la Track. Si le ciel est dégagé et que vous voulez vous faire plaisir, il y a la possibilité de dormir en cabine. La facade est en verre et la cabine est orientée vers la mer, la voie lactée au rdv face à la cabine la nuit si vous dormez les rideaux ouverts, (et vous êtes à l’abri des mouches noires!) Sinon les emplacements de van sont un peu plus en avant. Possibilité de louer des kayaks de mer, de prendre des water-taxis et de se faire déposer quelque part sur le track, de faire déposer son sac à dos par water-taxi et de dormir dans un DOC. Emporter son eau, son réchaud, son sac à dos et sa tente. Reserver et payer sa nuit avant de partir. Sinon revenir en water-taxi à Marahau. 

=> Nuits à The Barn, Backpachers and Camping Ground

Possibilité de conduire jusqu’à Farewell split (Golden Bay) en contournant Abel Tasman. J’ai préféré redescendre et aller à la montagne

- St Arnaud. Le shelter du DOC a sa fenêtre qui donne sur une vue dégagée du lac. Plusieurs belles walks et tracks à faire, des beaux chants de bell birds le jour, des appels de kiwis mâles la nuit même en bas de la vallée, au DOC.

=> Nuit au DoC Kerr Bay Campsite

- Westport. Goûter le whitebait de la West Coast. Une nuit suffit.

La West Coast de l’ile du Sud est la route la plus jolie, avec les plus belles petites track que j’ai pu faire. Je voudrai bien retourner faire la route entre Westport et la Heaphy track que je n’ai pas pu faire lorsque j’y étais.  La mer est très dangereuse pour la baignade, mais certaines marches à marée basse permettent de découvrir des grottes et des ilots magnifiques. Le mélange forêt tropicale, mer et roche brute et décousue, est magnifique .

!! Attention !! : une partie de la route qui longe la West Coast a été endommagée lors de la tempête début février 2018 (vers Punakaiki) 

- Charleston la grotte de Jurassic Park. Je conseille cette visite guidée, le petit train, le chemin dans la foret tropicale, la grotte, les glow worms, le rafting si ca vous tente… C’est payant bien sûr, mais c’est une bonne experience.

- Walk sur les berges de Pororari River, la première demi-heure est plutôt magnifique.

- Punakaiki, les blow holes à marée haute et le bon vent qui va avec pour amener les vagues un peu fortes. Passer le nuit dans le coin plutôt qu’à Greymouth (pas trop d’intérêt à part du ravitaillement dans des grand supermarchés). Beaucoup de walks à faire dans le coin.

=> Nuit au Punakaiki Beach Camp

-Truman Track, une des plus belles petite track à faire. Condensé de forêt tropicale, arrivée sur la mer, petite crique et cascade rafraichissante pour une douche massante en maillot dans un cadre de rêve. Cascade accessible à marée basse. A éviter à marée haute.

- Greymouth (ravitaillement), Hokitika (une nuit suffit)

- Franz Joseph Glacier / Fox Glacier. Seul des 2 glaciers suffit. J’ai fait Fox glacier. Les ballades sont belles jusqu’au terminal. Les glaciers ont bien fondus, il faut marcher loin pour les observer, et de loin uniquement (à peu près 250m plus bas). Sinon prendre l’hélicoptère pour marcher dessus, en altitude et avec guide

- Lake Matheson. Belle ballade à faire tôt le matin. Lac réputé pour son calme le matin, réflexion parfaite du Mount Cook si les nuages sont levés.

- Fox Glacier. Une longue marche sur un lit de rivière, à éviter un jour de pluie, car l’eau peut monter très vite et le courant peut être fort.

- Bruce Bay, Haast, Il y a un Doc quasi entre deux lacs, Lake Wanaka et Lake Hawea, eau pure et fraiche de glacier.

=> Nuit à Boundary Creek Campsite

- Wanaka

Possibilité de continuer vers Queenstown, faire la route vers Glenorchy, revenir sur le même chemin, Queenstown puis Kingston, Mossburn, Te Anau, Milford Sound. Préférable de prévoir plusieurs jours pour le voir sous différentes lumières. Il y pleut à peu près 325j/an, la vue est impressionnante lorsque le ciel est suffisamment découvert.

- Lindis Valley, camping perdu au bout d’une longue route de gravier, à cote de ruines d’un vieil hôtel et d’un ruisseau

=> Nuit à Lindis Historic Hotel Campsite. Très simple. Eau du ruisseau.

- Omarame, Twizel, 

- Lake Pukaki, meilleure vue sur Mount Cook, sur la route vers Lake Tekapo. Possibilité de longer le lac jusqu’à Mount Cook.

- Lake Tekapo, Camp au bord du lac. Par nuit de ciel dégagé, voie lactée au bord du lac.

=> Nuit à Lake Tekapo Motels & Holiday Park. Réservation conseillée.

- Geraldine, Ashburton, Rakala,

- Christchurch, centre-ville mort, en reconstruction après le tremblement de terre de 2011, sentiment partagé, centre-ville vide de restaurants et magasins, un petit “centre commercial” bien sympa fait de contenaires à bateaux.

- Possibilité de remonter par la côte Est et Kaikoura pour tenter sa chance et voir les baleines et les dauphins, peut-être un albatros… Il faut prévoir plusieurs jours car s’il n’y a pas de baleines, le bateau ne part pas en mer. Ils appellent le matin pour te dire que le bateau partira ou partira pas. Ils fournissent des pilules anti-mal de mer (20$ la pilule aux plantes avec le compagne de bateau, 5$ la boite en pharmacie si tu as prévu ton coup avant. Il faut la prendre 30 minutes avant, certains ont regretté de ne pas l’avoir acheté et ont vomi tout leur corps au lieu de profiter de la vue et de la rencontre avec les baleines)

!!  Attention !! : la route de Kaikoura a été fortement endommagée lors du tremblement de terre de 2016.

Arthur's Pass, une belle route avec de magnifiques vues, particulièrement pittoresque lorsque les lupins sont en fleurs.